Avertir le modérateur

24/11/2007

Piratage : l'accord qui va tuer l'industrie!

Il y aurait de quoi écrire des pages et des pages sur le sujet, la diffusions de musique et de films sur internet en libre accès (non payant) est aujourd'hui largement répandue...

Notre président, souhaitant donc faire cesser ces activités illégales et portant atteinte principalement aux distributeurs ainsi qu'aux maisons de production à donc confié au président de la FNAC une mission afin de faire stopper les exactions des pirates du net. Les associations de consommateur on également été entendue, mais pas vraiment écoutées puisqu'elles se sont toutes déclarées contre les conclusions du rapport.

 De plus, ce vendredi, les fournisseurs d'accès internet (FAI) ont contre signé un ensemble avec les producteurs et distributeur afin de mettre en place du filtrage, de la surveillance et aussi la fameuse riposte graduée. C'est à dire une forme de juridiction "spécial internet" qui après quelques avertissements aura le droit de vous coupez votre connexion et de vous blacklister auprès de l'ensemble des Fournisseurs d'accès.

Cet ensemble est assurément tourné vers le tout répressif, liberticide et j'en passe...Pour une connaissance complète du dossier, lisez l'excellent article de PC INPACT 

 

Mais le pire, en supposant que les choses restent en l'état, c'est que l'industrie c'est véritablement tirée une balle dans le pied. Vous croyez vraiment que grâce à cette "autorité super-spéciale" vos ventes vont augmenter? Que néni.

Les partisans pur et dur du "tout gratuit" ne changeront pas leur attitude. Simplement ils utiliserons des moyens plus sécurisés afin de ne pas être détectable. C'est un peu comme le dopage, en général les autorités ont toujours une longueur de retard...

Monsieur et madame tout le monde, qui n'auront pas le plus souvent les connaissances "techniques" suffisante pour s'immuniser contre le risque répressif, risquent eux d'avoir un comportement encore plus dangereux : s'adonner au joie des petites productions privées et indépendantes. Comme par exemple sur le site Jamendo  ou même dailymotion (qui n'a pas signé l'accord) où nombre de particuliers proposent multiples caricatures, résumés s'appuyant sur le droit à la citation etc... Le clip de Kamini en est l'exemple le plus flagrant.

Les plus gros artistes, habituelles vaches à lait des maisons de disquent, vont comme radiohead quitter leur maison de disque pour s'autoproduire et mettre leur disque à disposition des internautes à un tarif défiant toute concurrence (en l'occurence, au prix que vous souhaitez pour ces derniers, éventuelleement 0€ :)

 

Bref les maisons disques vont continuer à voir leurs revenus s'éffondrer. L'ensemble des consommateurs et une bonne partie des députés était pourtant près à leur offrir un revenu régulier et garanti appelé "la licence globale" mais ils n'en ont pas voulu. Tant mieux pour nous : le jour ou la filière se rendra compte que c'est leur seul moyen de survie, la licence nous coutera moins cher :)

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu