La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

09/02/2008

Les taxis : un régime spécial qui dure!

Concrètement, pour devenir taxi, outre avoir son examen, il faut avoir une licence. Il y a pour celà deux moyens :

-L'obtenir gratuitement aurpès du maire/prefet de police. Mais le nombre de licence distribué est nettement inférieur à la demande...

-L'acheter à quelqu'un qui la possède déjà.

 

Hors cette licence possède des restrictions, notamment territoriales. Ainsi, chaque ville possède son "cours" de la licence de taxi. A Paris c'est environ 200 000 euros, à Orly, le double! Ca ne vous aura pas échappé, la commission Attali propose de s'affranchir de ce système en satisfaisant les demandes effectuées gratuitement.

Ce qui revient donc à "déposseder" les possesseurs de licences de leur butin. Ce même s'ils l'avaient acquise sans débourser un centime! Les syndicats ont hurlé en disant que ces fameuses licences constituaient la retraite des taxis. Ha? Ils ne cotisent pas pour leur retraites? Si, bien sûr, mais la valeur de cette licence est en constante augmentation, mon oncle m'avait expliqué un jour que c'est un bon investissement d'en acheter une. Retirer la possibilité au chauffeur d'avoir un placement sans impots, c'est pas sympa non?

Loin de moi l'idée de dire que les chauffeurs de taxis sont des nantis. La distribution gratuite de cette licence est bien sûr une forme de spoliation, du moins pour ceux qui en ont acheté une. L'état a dans un premier temps envisagé de compenser, mais 50 000 taxi multiplié par une moyenne de 100 000 euros la licence, ca fait 5 milliards. Et comme "les caisses sont vides", que les taxis (profession libérale...) protestent, que pour les municipales c'est déjà mal barré....Hop, en deux jours, enterrée la mesure du rapport que notre président "approuve dans l'essentiel". Ca devait être en dehors de l'essentiel!

Un marché réglementé par l'état, un avantage acquis : ca vous rappelle pas un peu les régimes spéciaux des retraites? Mais eux ce sont des fonctionnaires, pas des professions libérales... 

Commentaires

quelques idées fausses sur la valeur des licences .

je rectifie :

J'ai une licence taxi achetée voici 3 ans : 15 000 euros que je ne pourrai vendre que dans 2 ans ( soit 5 ans d'exercice). Si tout va bien, si je continue à bien travailler, je peux espérer la vendre 20 000 euros.

J'ai une 2ème licence obtenue gratuitement : celle là ne peut être vendue qu'après une exploitation effective de 15 ans.
Après ces 15 ans, je pourrais sans doute la vendre 10 000 euros.

eh oui, ce sont 2 licences dans deux villes de province (petite et moyenne)

Alors, pour la retraite, faut pas trop penser que ça suffira.

Écrit par : gribouille | 09/02/2008

avant de noter nimporte quoi, il convient de se renseigner sur la profession(tu est le fils spirituel d'attali ou quoi)
licence de taxi a paris , une des moins chere d'europe et actuellement a 155 000 euros...
renseigne toi mon vieux car apparemment tu ne connait rien de notre job...

Écrit par : sammy | 10/02/2008

N'étant pas chauffeur de taxi, je n'ai pas de connaissance personnelle du marché de la licence.

Cependant, j'ai pu trouvé ce lien :
http://www.taxis-de-france.com/professionnel/prixlicence.htm

qui donne les valeurs citées dans la note. D'autre part, dans le rapport Attali (qui ont du se renseigner quand même...) le chiffre de 190 000 euros est clairement donné pour Paris, et 400 000 pour Orly. Si vous avez d'autre sources, merci de les faire partager.

Le rapport Attali faisant 250 pages, je n'en ai pas fini la lecture, mais je compte bien y revenir!

Écrit par : admin | 10/02/2008

Je confirme que le prix des licences à Orly sont au même tarif que dans la zone unique de prise en charge des taxis parisiens, donc il y a une coquille dans le rapport Attali.
Pourquoi nous ne souhaitons pas que toutes les solutions du rapport soit appliqué, tout simplement parce qu'elles sont inaplicable, seules 2 trouve grâce à mes yeux c'est la supréssion de l'horadateur pours les taxis parisiens et la création de couloirs prioritaires entre les aéroports et la capitale, il est vrai que ces solutions sont défendu par ma Fédération et notre syndicat parisien ( FNTI et FTI 75 ) depuis des années, cela augmenerai la capacité de charge de l'équivalent de 3 à 4 milles taxis sans mettre en péril économique les personnes en place à ce jour.
De plus pour ce qui concerne la province il n'y a pratiquement jamais de rupture de charge.
Etant des prestataires de service, nous accompagnons la croissance, nous ne la créons pas ors à ce jour la croissance est en panne, nous somme à la limite de la réccession.
Le seul but des propositions du rapport en ce qui concerne le taxi et d'autres profession réglementées est de sortir des personnes des stastiques du chomage sans se soucier si elles vont gagner correctement leur vie et bien sur si elles ne réussissent pas elle n'auront pas droit au chomage ( les TNS ne cotise pas pour le chomage) et donc ne reviendrons pas grossir le pourcentage des chômeurs.

Pasca Wilder secrétaire général de la FNTI

Écrit par : pascal wilder | 10/02/2008

lisez:
http://www.veolia-transport.com/fr/transports-innovants/taxi.aspx
Et ci seulement, les volontés étaient plus industrielles que libérales, cette idée rentrerait bien dans le carde d’une baisse des prix et une proposition de service permanent des chauffeurs salariés un parc automobile entretenue par l’entreprise et tout ce qui en découle. Admettons demain vos taxis parisiens sous l’étiquette de cette grande entreprise. Comment son entretenue les véhicules ? Quelle compagnie d’assurance ? Quel fournisseur de carburant ? Quel fournisseur de véhicule ? puisque dans un but de prix très attractif, il faut signer des partenariats. Quels partenaires intéressent le taxi ? les assurances, les concessionnaires, les raffinerie, les garagistes, les points restaurations, les équipementiers professionnels, les contrôles techniques annuel (même pour les voitures neuves) nous sommes des petits mais nous faisons vivre aussi autour de nous et de manière lisse l’un va là l’autre là mais demain dans le cadre d’ouverture de marché les petites entreprises feront aussi parti des dommages collatéraux du a cette commission, tant que je puisse voir claire, c’est donc la guerre entre l’artisanat et l’industrie lourde.
Pourquoi Mercredi pendant cette grève une délégation a été reçue, et surtout pourquoi une délégation allégée a était reçue le lendemain par le parrain lui-même, pourquoi vouloir en premier lieux proposer au parrain de rendre ce rapport après les municipales, aujourd’hui on ne voit que les taxis mais il n’y a pas que nous.
Pour revenir sur le sujet des licences, fort est de constater que depuis le bouquet fiscal les caisses sont vides et pourquoi le faire payer aux artisans. Etant donné qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses, pourquoi les mairies ou le préfets ne pourrait pas vendre les licences aux prix du cours auquel elles sont cédées, cette méthode aura pour effet de permettre le maintient des licences existante, de freiner l’arrivé massive de taxis qui aurait pour conséquence de précariser les entreprises déjà présentes. Je suis artisans propriétaire d’une licence et ne cautionne pas le faite de me faire déposséder, mais voie que de toute façon nous allons perdre, beaucoup ou pas, cela dépendra de l’intelligence qui nous guidera.
Un peut de supputation, étant vu que des entreprises ont payé leur cellule syndicale pour accélérer les accords, qui mieux qu’un syndicat pour diriger cette fonction au sein de cette grand entreprise pré pensée.

Écrit par : chris | 10/02/2008

Cris bon résonement, en ce qui concerne Véolia je connais leut site, j' ai envoyé un mail pour que l'on est une réflexion commune sut l'inter modalité entre leurs transports et les notres, il ne m'ont jamais répondu, car je pense que si une déréglementation avait lieu, il arriverait comme en Suède la disparition de l'artisanat au profit de grand groupe tel que Véolia, ce qui à terme et cela les consomateurs doivent en être conscient entrainerait une situation de monopole avec tous les inconvéniant qui vont avec, baisse de la qualité de service, augmentation des prix etc.
Pascal Wilder

Écrit par : pascal wilder | 10/02/2008

moi je pense que c'est la plaque gratuite qui nous cause problème aujourd hui à paris il y a 7000 locataires
je suis étonnée voire perplexe que le statut du locataire n'a pas été abordé de par et d'autres.
j'explique: un locataire sur paris attend 16 à 17 ans l'obtention d'une plaque de la préfecture, cela veut dire que pendant ce temps il paie au loueur tel que g7, slota et autres petits loueurs une location exsorbitante qui bénéfie au loueur qui s'engraissent sur le dos du pauvre chauffeur de taxi il faut savoir que la location tourne autour de 4000euros.

Alors quitte à choquer, moi je suis pour l'attribution d'une autre plaque gratuite pour tout détenteur d'une plaque c'est à dire à chaque artisan, attention je suis taxi parisien donc je parle de paris; se mettre dans la tête que le gouvernement se penche sur la création d'emploi. l'artisan qui recevra cette plaque la met en circulation de suite et là il crée un emploi.

Pour le sort du statut des locataires, ils ne devraient plus vraiment exister
ils faut que les sociétés puissent reconnaitre enfin que le contrat est un contrat à durer indeterminé.

Pour conclure, plus de locataire, donc plus de cette licence gratuite de 15 ans.les sociétés n'auront que des salariès.j'espère que c'est clair, mais lorsque on voit la réglementation de la loi 1995, on se demande ce que font nos fédération qui soit disant nous défendent.

Écrit par : nina | 10/02/2008

Heu .... après 20 ans de privé, suivis de l'apprentissage de la modestie, puis de travail dans la fonction publique, je souhaite dire à celui/celle qui a envie de taper sur quelqu'un, qu'il évite les fonctionnaires. Et pour qu'il puisse tout de même se défouler, je lui indique d'autres régimes spéciaux, des retraites ET du chômage .... ceux des élus députés, sénateurs, conseillers régionaux, conseil constitutionnel (12.000 euros/mois) .... allez donc jetez un oeil là http://www.youtube.com/watch?v=Xlx9oEqDpYo
Vraiment, allez y, c'est pour le plaisir vous verrez!
Il y a des informations ailleurs mais cherchez un peu par vous même svp, c'est moins facile que de taper sur la totalité des fonctionnaires (le secrétaire à 1000 euros et le directeur de cabinet mélangés ...), mais c'est intéressant.
Après cela s'il vous reste un peu de temps renseignez vous sur l'augmentation moyenne du revenu annuel des pdg du cac40: et oui +40% rien qu'en 2007, lisez moi bien: pas 40% du smic, 40% de leur revenus 2006, c'est à dire 40% de plusieurs millions d'euros. Moi, maintenant fonctionnaire, j'ai eu 0.25% en juillet et bientôt 0.8% ai je lu (= 8 euros environ/mois)
Je dis ces choses pour essayer qu'on arrête de taper sur les fonctionnaires qui nous soignent, nous enseignent, nous protègent, font nos papiers etc ... et qu'on réfléchisse plus. Merci.

Écrit par : Gervais | 23/02/2008

Les notes écrite ici ont un ton parfois décalé. D'ailleurs, elle ne reflète pas toujours ce que je pense.
L'idée de cette note était, outre de préciser certains points sur la licence des taxis, de faire le parallèle entre deux "défense d'acquis" : celle de la licence et celle des régimes de retraite. Pas pour comparer l'un à l'autre, mais pour comparer la différence de traitement faite par le gouvernement.
Donc vive les fonctionnaires et vive les taxis! (d'ailleurs mon père est fonctionnaire...)

Écrit par : admin | 24/02/2008

Bonjour, Votre post semble être à vrai dire convaincant et développe tout à fait le sujet abordé. J'approuve surtout la simplicité des mots à propos des points traités. Je ne pensais à trouver une approche tellement explicite, et l’ensemble des commentaires faites dans le blog ont répondu à toutes mes interrogations à ce thème. assez facilement qu’il peut être capital d'informer davantage l'opinion publique sur ce point et je suis complètement de l’engouement que cela peut générer. J'espère avec empressement votre article suivant, qui je , sera probablement tout aussi passionnant. Au plaisir de vous lire à nouveau rapidement. Cordialement.

Écrit par : Céline | 23/05/2011

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu