Avertir le modérateur

29/10/2007

Le parlement décide, NS éxécute

En matière d'institutions, on qualifie un régime soit de parlementaire, soit de présidentiel. Chez nous, c'est un peu un mix des deux. Mais le comité Balladur et ses 77 propositions sont vraiment trop forts : ils vont renforcer à la fois les pouvoir du parlement et les pouvoir du président. Qu'en conclure? Moins de pouvoir pour le gouvernement peut être? Nous arrivons peut être à une forme de monarchie parlementaire ou les ministres seraient des exécutants du président.

Vous souvenez de la phrase de Chirac? "Je décide, il [NS] exécute" et bien il semble que notre président ait bien retenu la leçon :)

 

Bon, plus sérieusement et si on parlementarisait notre république! Pourquoi?

- Le parlement représente de manière plus diversifiée la nation et possède également la notion de représentation territoriale que n'a pas le président. (Cependant il faudrait mettre à jour la carte électorale...aujourd'hui certains députés représentent une population 10 fois plus importante que d'autres et je ne parle que de la métropole...). Une dose assez importante de proportionnelle (100 députés) serait également l'assurance que toutes les idées soient représentées.

-Le parlement est un lieu de débat entre majorité et opposition et donc souvent de compromis afin de satisfaire une plus large partie de la population. Le président lui est seul (surtout depuis qu'il a divorcé)

-le risque d'instabilité gouvernemental par révocation du parlement peut tout à fait être contré par des mesures adéquates, comme l'inamovibilité du gouvernement pendant 2 ans (ou plus..).

-Un parlement est élu avant tout sur un programme, alors que la personnalité du candidat influence le choix des électeurs. Les présidents ont d'ailleurs souvent souffert d'un manque de popularité une fois que leurs décisions ont pris le pas sur leur charisme (médiatiquement parlant).

 

Le régime parlementaire est d'ailleurs dominant en Europe, le régime présidentiel étant plutôt une spécialité de l'Amérique du nord. D'ou le surnom donné par la journaliste de CBS : Sarkozy, l'Américain. Aux USA, Sarkozy ne bronche pas quand on l'appelle comme ça. Mais en France?

 

P.S. : voilà  le fil conducteur du blog, défendre les  possibilités de réformes occultées par la bien pensance médiatique.  Et ce qu'elle me plaise ou non à titre personnel...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu